Adultes

Prières de début d’année

Mon Dieu,
je T’offre cette année qui commence.
C’est une parcelle de ce temps si précieux
que tu m’as donné pour Te servir.
Je la mets sous le signe de la fidélité :
fais qu’elle soit une longue ascension vers Toi
et que chaque jour me trouve
plus riche de foi et d’amour.

Mon Dieu,
je T’offre tous ceux que j’aime.
Ne permets pas que je leur fasse défaut,
mais plutôt que je sois pour eux
le canal invisible de ta grâce
et que ma vie leur manifeste ton amour.

Mon Dieu,
je T’offre aussi l’immense douleur de ce monde
que tu as créé et racheté :
les souffrances des enfants innocents,
le long ennui des exilés,
l’angoisse des chefs,
et ce poids qui pèse si lourdement sur tous.

Mon Dieu,
qu’une étincelle de ta charité
éclate en nos ténèbres
et que l’aube de la paix
se lève en cette année.

Je Te le demande en union avec tes saints,
avec ton Eglise,
avec ton Fils, Jésus Christ, prince de la Paix.

Madeleine DANIELOU

https://www.portstnicolas.org/article4245

Merci Seigneur
Pour nos familles, nos parents
nos enfants
Nos amis, nos collègues,
nos rencontres dans la rue
Le travail à accomplir et ceux
avec lesquels nous pouvons l’accomplir.
Tous ceux que tu mets sur nos chemins
Pour la douceur et le bonheur
La tristesse et les larmes
La souffrance apaisée
La parole et la réconciliation
Les rires et les grains de folie…
Tous ces moments partagés.

Dans l’espoir de vivre encore plein
de beaux moments avec eux en 2017,
bénis, Seigneur, chacun
et donne-lui ce dont il a besoin.

Christine GAMBIER

https://www.portstnicolas.org/article4347

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.

Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés.

Henri GROUES, o. f. m. (Abbé Pierre)

https://www.portstnicolas.org/article4338

Prier avec humour

Seigneur, excusez-moi si je vous dérange… il m’est venu tout à l’heure à l’idée,
que vous aviez besoin d’un saint… Alors je suis venu pour la place.
Je ferai très bien l’affaire.

Quoi qu’on en dise, le monde est rempli de gens parfaits.
Il y en a qui vous offrent tant de sacrifices, que pour que vous ne vous trompiez pas
en les comptant, ils les marquent avec une petite croix sur un carnet !

Moi, je n’aime pas faire des sacrifices. Ça m’ennuie énormément.
Ce que je vous ai donné, Seigneur, Vous savez bien que vous l’avez pris sans permission.
Tout ce que j’ai pu faire, c’est de ne pas rouspéter.

Il y a aussi des gens qui se corrigent d’un défaut par semaine.
Ils sont forcément parfaits au bout d’un trimestre.
Moi, je n’ai pas assez confiance en vous pour faire ça.
Qui sait si je vivrais encore au bout de la première semaine ?
Vous êtes si imprévisible, si impulsif, mon Dieu !
Alors, j’aime autant garder mes défauts…. en m’en servant le moins possible.

Les gens parfaits ont tant de qualités qu’il n’y a plus de place en leur âme pour autre chose.
Ils n’arriveront jamais à être des saints.
D’ailleurs, ils n’en ont pas envie, de peur de manquer à leur humilité.

Mais, Seigneur, un Saint, c’est un vase vide, que vous remplissez de votre grâce,
qui déborde de votre Amour, de la Sainteté des Trois !

Or, Seigneur, je suis un vase vide avec un peu de boue au fond.
Ce n’est pas propre, je le sais bien.
Mais vous devez bien avoir là-haut quelque céleste poudre à récurer…
Et à quoi servirait l’eau de votre côté, sinon à nous laver avant l’usage … ?

Si vous ne voulez pas de moi non plus, Seigneur, je n’insisterai pas.
Réfléchissez pourtant à ma proposition : elle est sérieuse.

Quand vous irez dans votre cellier, puiser le vin de votre Amour,
Rappelez-vous que vous avez quelque part, sur la terre,
une petite cruche à votre disposition.

http://www.portstnicolas.org/article1913

Prière de rentrée

Seigneur, tu dis que la moisson est abondante (Mt 9,37),
Ouvre nos oreilles pour que nous entendions la parole que tu sèmes,
donne-nous des yeux pour que nous voyions les épis qui mûrissent,
fortifie nos bras pour que nous travaillions à ta récolte,
Réchauffe nos cœurs pour que nous aimions les grains dorés.
Seigneur, tu cherches des ouvriers pour ta vigne,
Appelle-nous et fais de nous tes serviteurs,
Conduis nos regards et nos pas vers les grappes à rassembler,
Éveille nos cœurs à la joie de la vendange,
Avec le jus des raisins, mets en nous le goût de ta vie donnée.
Seigneur, nous te prions pour que chacun devienne grain de blé
prêt à devenir le pain qui nourrit l’humanité,
pour que chacun devienne sarment
qui offre les grappes qui annoncent la vie promise.
Amen !

http://www.portstnicolas.org/article3359

Prière pour tous les migrants (prière du Pape François)

Ô Dieu de Miséricorde,
Nous te prions pour tous les hommes, les femmes et les enfants
qui sont morts après avoir quitté leur pays à la recherche d’une vie meilleure.
Bien que beaucoup de leurs tombes ne portent aucun nom,
chacun d’entre eux est pour toi connu, aimé et précieux.
Puissions-nous ne jamais les oublier,
et honorer leur sacrifice
non par des paroles, mais par des actes.

Nous te confions tous ceux qui ont entrepris ce voyage,
qui ont supporté l’angoisse, le doute et les humiliations,
afin de retrouver la sécurité et l’espérance.
De même que tu n’as jamais abandonné ton Fils
qui a été conduit en lieu sûr par Marie et Joseph,
sois présent aujourd’hui auprès d’eux, tes fils et filles,
à travers notre tendresse et notre protection.
En prenant soin d’eux, puissions-nous rechercher un monde
où personne ne serait obligé de quitter sa maison
et où tous pourraient vivre dans la liberté, la dignité et la paix.

Dieu de Miséricorde, Père de tous les hommes,
réveille-nous de notre sommeil d’indifférence !
Ouvre nos yeux à leur souffrance,
et libère-nous de l’insensibilité
que le confort du monde et de l’égocentrisme ont fait naître en nous.
À nous, Nations, communauté et individus,
donne-nous de voir que ceux qui arrivent sur nos côtes
sont nos frères et nos sœurs.
Puissions-nous partager avec eux les bienfaits
que nous avons reçus de ta main,
et reconnaître qu’ensemble, en une seule famille humaine,
nous sommes tous migrants, voyageurs espérant parvenir jusqu’à toi,
notre véritable demeure,
là où toute larme sera effacée,
et où nous serons en paix et en sécurité entre tes bras.

http://www.portstnicolas.org/article4281

Prière du passant

Me voici devant toi Seigneur ? Pourquoi ?

Je ne sais pas très bien. L’église était ouverte… je suis entré… j’ai fait le tour… et puis j’ai pensé à Toi.

Toi, Dieu, que j’ai peut-être oublié mais qui demeures au plus profond de moi. Je me rappelle que tu m’as créé à ta ressemblance. Et cette marque en moi, elle est toujours présente… même si je n’y pense pas.

Oui, c’est peut-être Toi qui m’as fait un petit signe discret mais amical.

Alors que dire ?

Oh ! Peut-être rien. Simplement passer quelques instants devant Toi, puisque j’ai le temps, je suis de passage ! Jésus, ton Fils a bien passé plus de trente années de sa vie avec nous. Alors je peux bien prendre quelques instants.

Oui, révèle en moi ta présence, ton Amour, ta joie, ta fidélité, ton pardon.

Et puis, j’en profite pour te dire tout ce que j’ai au fond du cœur : mes joies, mes espérances, mes soucis, mes inquiétudes, mes peines, mes échecs… Oui je te confie tout ce que je suis, tout ce que je voudrais être. Je te confie aussi ceux que j’aime, ceux que j’ai beaucoup de mal à aimer. Je te confie le monde : ses grandeurs et ses misères.

Tu vois Seigneur, ça fait du bien de prendre un petit moment pour se rencontrer, pour se parler. Au fond, ce n’est pas si compliqué que ça de parler avec Toi ! Après tout, on est de la même famille : Tu es mon Père, je suis ton enfant…

J’essaierai, même quand je ne serai plus passant, de recommencer de causer avec Toi.

Seigneur, je te dis au-revoir, parce qu’un passant ne reste pas longtemps à la même place… sinon il n’est plus un passant ! Mais Seigneur, tu peux m’accompagner, marcher avec moi, tu es si discret que personne ne te verra, mais moi, je saurai que Tu es toujours avec moi.

http://www.portstnicolas.org/article3506

Supposons qu’un beau jour le Seigneur réponde à notre « Notre Père »

Toi mon fils qui es sur terre.
Préoccupé, solitaire, soumis à la tentation.
Je connais parfaitement ton nom
Et le prononce en le sanctifiant
Parce que je t’aime.

Tu n’es pas seul, je vis en toi
Et ensemble, nous construisons le Royaume.

Je veux que tu fasses ma volonté
Car ma volonté c’est que tu sois heureux,
Puisque ma gloire
Est celle
De l’homme vivant.

Compte toujours sur moi
Et tu auras le pain de chaque jour.
Ne t’inquiète pas,
Je te demande seulement
De le partager.

N’oublie pas que je te pardonne
Avant même que tu ne m’aies offensé.
Fais de même sans réserve.
Et pour que tu ne succombes pas
A la tentation,
Serre bien fort ma main :
Je te délivrerai de tout mal,
mon cher fils aimé.

http://www.portstnicolas.org/article660

Vœux de lumière

Amies, amis,
je vous souhaite la lumière
qui vient de la tendresse donnée et reçue :
elle fait reculer les frontières de toutes les nuits !

Je vous souhaite la lumière
qui vient de la présence du Christ.
Si vous avancez avec lui, recevant son pain et sa parole,
quelle nuit pourrait s’emparer de vous ?

Je vous souhaite la lumière qui vient de la joie
lorsque le partage est accompli.
Si des frères et des sœurs
sont relevés dans leur humanité,
la nuit perd son pouvoir sur la terre !

Je vous souhaite la lumière
qui vient du dialogue renoué,
car lorsque les séparés se parlent
le jour commence à danser sur la nuit !

Amies, amis,
si d’une façon ou d’une autre,
humblement, fidèlement, avec persévérance,
quelques fragments de lumière
jaillissent de vos mains et de vos paroles,
quelle année de clarté
ce sera pour la terre !

http://www.portstnicolas.org/rocher/textes-de-priere/article/voeux-de-lumiere

Prières pour l’Avent

Je t’attends

Ce n’est pas le moment de fermer les yeux,
la nuit est bientôt finie, le jour est tout proche.
Allez, réveillez-vous!

Seigneur, tu peux venir dans ma vie, chaque jour.
Je t’attends, plein d’espérance.

Je marche vers toi

À  travers le désert, une voix crie :
préparez les chemins du Seigneur, aplanissez sa route (Matthieu, chapitre 3, verset 3)

Seigneur, aide-moi à accueillir ta paix.
Rends droits mes chemins pour que je marche vers toi,
dans la joie et l’espérance.

Une grande joie approche

Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur:
Que votre sérénité soit connue de tous les hommes.
Le Seigneur est proche (Lettre aux Philippiens, chapitre 4, verset 4)

Jésus, toi qui est venu apporter la joie à notre monde,
aide-moi à faire vivre cette joie de ton amour autour de moi!

Un enfant va naître

Voici que la Vierge concevra et mettra au monde un fils,
auquel on donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu avec nous » (Matthieu, chapitre 1, verset 18)

Seigneur, ouvre mes yeux sur tous les signes que tu me fais.
Ouvre mon cœur pour qu’il devine ta présence
chez tous ceux ceux qui m’entourent : ma famille, mes amis…

Collectif – Points de repère

Prière pour l’Avent

Dès mon enfance,
tu as déposé sur mon âme
ta lumière, cette source de vie
à rayonner pour d’autres.
Pourtant aujourd’hui, je la vois là,
figée, paralysée,
gisant au fond de moi
comme pierre de marbre.

Alors, en ce temps de l’Avent,
je me tiens devant toi
en attente du miracle de Noël :
je voudrais seulement que tu m’aides,
Seigneur, à redonner son mouvement
à ta lumière dans ma vie.
Ce désir de toi qui a résisté
à la traversée de tout mon temps…
Prends-le.
Je sais ce que tu peux faire avec peu.

Et encore n’oublie pas ceux qui m’entourent
et que j’aime et même ceux que j’aime moins.
Et aussi ceux lointains que je ne connais pas.
Enfin tous ceux qui habitent notre terre
menacée aujourd’hui de perdre ta lumière.
Seigneur, s’il te plaît, prépare nous au miracle de Noël !

https://www.catholique.org/

Prier entre catéchistes :

Vivre l’expérience spirituelle de la prière nous permet d’être témoins et de prier avec les enfants ou leur parents et non pas de les faire prier. Nous grandirons ainsi ensemble dans notre relation à Dieu et :

« Nos visages rayonneront de Ta présence,
Seigneur que Ton Esprit Saint guide nos prières »

FÊTE DE LA «TOUSSAINT»

Prière d’un chrétien

Croire au ciel signifie pour moi refuser d’accepter que la vie de tout un chacun ne soit qu’une petite parenthèse entre deux immenses vides. En m’appuyant sur Jésus, j’ai l’intuition, le pressentiment, le désir et la croyance que Dieu est en train de conduire vers sa véritable plénitude le désir de vie, de justice et de paix que la création et le cœur de l’humanité renferment.

Croire au ciel est pour moi me rebeller de toutes mes forces contre l’idée que cette immense majorité d’hommes, de femmes et d’enfants, qui n’ont connu dans cette vie que misère, famine, humiliation et souffrance, restent pour toujours enterrés dans l’oubli. En mettant ma confiance en Jésus, je crois en une vie où il n’y aura plus ni pauvreté ni douleur, où personne ne sera triste ni aura à pleurer. Je pourrai enfin voir ces immigrants qui meurent en mer lors de leur traversée, arriver à leur véritable patrie.

Croire au ciel est pour moi me rapprocher avec espérance de tant de personnes qui n’ont pas une bonne santé, des malades chroniques, des handicapés physiques et psychiques, des personnes enfoncées dans la dépression et dans l’angoisse, fatiguées de vivre et de lutter. En suivant Jésus, je crois qu’elles connaîtront un jour ce que veut dire vivre avec une paix et une santé totales. Ils entendront les paroles du Père: Entre pour toujours dans la joie de ton Maître.

Je veux, Seigneur qu’un jour les derniers soient les premiers et que les prostituées nous devancent. Je veux, Seigneur connaître les vrais saints de toutes les religions et tous les athéismes, ceux qui ont vécu en aimant dans l’anonymat et sans rien  attendre.

Que tes Paroles, Seigneur « À celui qui a soif je  donnerai à boire gratuitement de la source de la vie» soient enfin une réalité, Amen.




Après l’été

Merci, Seigneur,
pour les semaines d’été,
pour les découvertes et les rencontres,
pour la beauté contemplée,
pour le silence et l’amitié,
pour l’amour renouvelé et le repos !

Merci pour ce trésor :
je le garde dans mon corps et dans mon cœur.

Maintenant,
c’est la rentrée dans le temps ordinaire.

Mais je ne retournerai pas
à mes pratiques du passé,
je ne rentrerai pas
dans mes habitudes.

Je vais entrer en lutte,
je vais entrer en amour,
je vais entrer en douceur,
je vais entrer en miséricorde et en sourire,
je vais entrer en clarté,
je vais entrer en courage,
je vais entrer en Evangile encore une fois !

C’est ma rentrée :
Viens avec moi, Seigneur !

http://www.portstnicolas.org/article3361

Une prière pour les vacances
Prendre du temps pour n’avoir d’autre occupation qu’admirer…

Le lac serti dans les rochers, la calme obscurité de la forêt,
Les arbres jetant aux quatre coins le chant vibrant de leurs frondaisons,
La palette éclatante du ciel,
Alors que le soleil regagne son refuge aux bords de l’horizon.

Les fruits offrant leurs saveurs,
L’écharpe du vent enroulant
Dans ses plis les délicats pastels des nuages effilochés.

Les œuvres sorties des mains humaines,
L’architecture des villes nouvelles, la solidité trapue des églises romanes,
Les nervures entrelacées des arcs gothiques,
Les cathédrales murmurant aux passants la foi capable de sculpter la pierre,
Les peintures aux lignes folles transfigurant la réalité.

Les rues bruissantes d’humanité, les cris des enfants,
Les visages venus d’ailleurs.

Et derrière ce qui est beau, deviner la présence de Celui
Qui a offert la terre aux humains
Afin qu’ils la transforment en espace de beauté pour tous.

Charles Singer

http://www.portstnicolas.org/article3789

Petites béatitudes

Bienheureux ceux qui savent rire d’eux-mêmes :
ils n’ont pas fini de s’amuser.
Bienheureux ceux qui savent distinguer une montagne d’une taupinière :
il leur sera épargné bien des tracas.
Bienheureux ceux qui sont capables de se reposer et de dormir sans chercher d’excuses :
ils deviendront sages.
Bienheureux ceux qui savent se taire et écouter :
ils en apprendront des choses nouvelles !
Bienheureux ceux qui sont assez intelligents pour ne pas se prendre au sérieux :
ils seront appréciés de leur entourage.

Heureux êtes-vous si vous savez regarder sérieusement les petites choses, et paisiblement les choses sérieuses :
vous irez loin dans la vie.
Heureux êtes-vous si vous savez admirer un sourire et oublier une grimace :
votre route sera ensoleillée.
Heureux êtes-vous si vous êtes capables de toujours interpréter avec bienveillance les attitudes d’autrui, même si les apparences sont contraires :
vous passerez pour des naïfs, mais la charité est à ce prix.

Bienheureux ceux qui pensent avant d’agir et qui prient avant de penser :
ils éviteront bien des bêtises.
Bienheureux vous qui savez reconnaître le Seigneur en tous ceux que vous rencontrez :
vous avez trouvé la vraie lumière, vous avez trouvé la véritable sagesse.

Joseph FOLLIET

Prêtre du Prado

http://www.portstnicolas.org/article600

 

Dieu avait besoin…

Dieu avait besoin d’un père pour son peuple.
Il choisit un vieillard.
Alors Abraham se leva…

Il avait besoin d’un porte-parole.
Il choisit un timide qui bégayait.
Alors Moïse se leva…

Il avait besoin d’un chef pour conduire son peuple.
Il choisit le plus petit, le plus faible.
Alors David se leva…

Il avait besoin d’un roc pour poser l’édifice.
Il choisit un renégat.
Alors Pierre se leva…

Il avait besoin d’un visage pour dire aux hommes son amour.
Il choisit une prostituée.
Ce fut Marie de Magdala…

Il avait besoin d’un témoin pour crier son message.
Il choisit un persécuteur.
Ce fut Paul de Tarse…

Il avait besoin de quelqu’un pour que son peuple aille vers les autres.
Il t’a choisi(e).
Même si tu trembles, pourrais-tu ne pas te lever ?

Mgr Jean-Baptiste Phan Minh Man  Cardinal Archevêque de Ho Chi Minh-Ville